Pose Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée (DAAF)

Rédigé par Benjamin Derbez - - aucun commentaire

Pose détecteur avertisseur autonome de fumée

Détecteur  autonome avertisseur de fumée (DAAF)

La loi n°2010-238 du 9 mars 2010 (Journal officiel du 10 mars 2010) rend obligatoire l’installation de Détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF) dans tous les logements.

En France, un incendie se déclare toute les 2 minutes ce qui représente chaque année en France, plus de 10 000 personnes sont blessées, dont près de 300 avec une invalidité lourde et 800 périssent dans des incendies domestiques. Dans d'autres pays, le nombre de victimes est inférieur de moitié en raison notamment d’un taux d’équipement en détecteur de fumée très supérieur (90% en Grande Bretagne).

C’est ce qui a conduit le législateur à rendre obligatoire les détecteurs de fumée.

Au plus tard le 8 mars 2015, tous les logements devront être équipés d'au moins un détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF). D'autres mesures de sécurité contre l'incendie doivent également, avant cette même date, être mises en œuvre dans les parties communes des immeubles à usage d'habitation.

Installation et entretien du détecteur

Qui doit installer et entretenir le détecteur ? (CCH : L.129-8 et R.129-13 / arrêté du 5.2.13 : art. 1er)

C’est l’occupant du logement, qu’il soit locataire ou propriétaire (SCI), qui devra installer le détecteur de fumée normalisé et veiller à l’entretien et au bon fonctionnement du dispositif.

Cependant, l’obligation d’installer et d’entretenir le détecteur de fumée incombera au propriétaire bailleur pour les locations meublées, saisonnières, les logements-foyers, les logements de fonction et les résidences hôtelières à vocation sociale. Elle incombera aux organismes exerçant des activités d’intermédiation locative et de gestion locative sociale pour les logements-foyers et logements familiaux gérés par ces organismes.

L'occupant, le propriétaire ou l'organisme, selon le cas, s'assure de la mise sous tension du détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF).  Il procède également au test régulier du détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF).

Un détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF) à une durée de vie moyenne de dix ans.

Les Bricol’Anges peuvent vous proposer des packs installation (dans les normes en vigueur) + la  vente de détecteur  autonome avertisseur de fumée (DAAF) aux normes CE

Pour plus d’information contactez-nous par téléphone 06.22.57.68.10 ou via le formulaire de contact

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot ngfu ? :